6/13/2014

Cosmétique: pourquoi il faut miser sur l'Asie ?



Cosmétique: pourquoi il faut miser sur l'Asie ? 


Et quand on dit asie, on parle de la Chine bien sur qui est le marché le plus dynamique et ouvert. 
Le pouvoir d’achat des chinois est de plus en plus élevé depuis quelques années. En effet, la Chine est en train de se construire un empire actuellement. Les chinois sont en train de devancer toutes les nations du monde dans presque tous les secteurs d’activité industriels, principalement dans l’univers du textile. La moitié du marché mondial de textile est aujourd’hui dirigé par la Chine ; de nombreuses usines ont fermé leur porte dans le tiers monde face à cette domination chinoise et c’est également le cas dans les pays riches occidentaux. Bientôt, la Chine se placera au même rang que les États-Unis : une superpuissance mondiale. 

Les Géants du secteur font fortune en Chine 

Cette situation en Chine intéresse cependant les géants de la mode et du cosmétique mondial. La Chine représente pour ces derniers un marché potentiel où ils peuvent écouler plus facilement leur produit ; et c’est ce qui est en train de se passer actuellement avec les nouveaux riches chinois qui n’hésitent pas à débourser une petite fortune dans les accessoires de mode ainsi que dans les différents produits de beauté. En Chine, vivre dans le luxe est un moyen d’affirmer sa réussite sociale ; une manière de voir les choses va surement doubler, voire tripler le chiffre d’affaires des grandes marques de produits de beauté.

L’Oréal et compagnie s’installe en Chine

Le groupe L’Oréal, le leader mondial de la beauté s’installent aujourd’hui en Chine. Cette décision n’est pas venue par hasard ; tout le monde sait aujourd’hui que la Chine représente un marché potentiel pour écouler le maximum d’article de luxe. Le pari est gagné d’avance pour les marques, car en une seule année, leurs ventes ont explosé. Les chinois dépensent plus que prévu et ces derniers sont toujours en quête de nouveaux produits plus recherchés et surtout plus cher.
En Chine, le secteur de la beauté touche aussi bien les hommes que les femmes ; les achats de produits de beauté pour homme connaissent une croissance rapide, ce qui n’est pas le cas même dans les pays riches occidentaux. La demande n’arrive pas à répondre à l’offre, ainsi le prix des différents produits de beauté est en train de monter actuellement, mais cela n’empêche pas les chinois de consommer encore plus.

La montée du Bio en Chine 

La Chine est un pays tourmentée par les problèmes de pollution et le bio monte. 

Un marché immense

Avec ses 1,3 milliard d’habitants, la Chine ouvre de nouveaux horizons pour les petites marques de cosmétiques locales. Ces dernières ne sont pas encore de taille pour rivaliser contre les géants mondiaux, toutefois, elles peuvent contribuer à répondre à la demande en masse des chinois. Même si les petites marques chinoises ne détiennent que 10 % de ce marché, ils finiront un jour par s’imposer dans ce secteur. Tout peut en effet basculer du jour au lendemain comme le secteur de l’industrie textile ou  dont les chinois détiennent aujourd’hui le monopole. La production chinoise d’aujourd’hui n’a plus rien à avoir avec celle d’il y a 10 ans. Le savoir-faire des chinois s’est nettement amélioré au fil du temps, ainsi la qualité est désormais en rendez-vous dans les différents produits dits « Made in China ».

sources : 

  1. http://cosmeticschinaagency.com/
  2. http://www.20minutes.fr/ledirect/675787/economie-chine-marche-cosmetiques-hommes-plein-boom
  3. http://amour-chine.blogspot.fr/2014/06/comprendre-la-cosmetique-en-chine.html
  4. http://www.premiumbeautynews.com/fr/les-grandes-tendances-de-china,6851
  5. https://www.facebook.com/pages/Cosmetics-China/532296273459311
  6. http://daxueconsulting.com/bio-cosmetic-in-china/


Buzz Marketing

le blog Marketing et tendance buzz

1 commentaire:

hotel a dit…

Vous payez plus de 300 euros la nuit dans cette hôtel à Paris, l'accueil n'est généralement pas du tout dans le même niveau que l'Asie. Paris est comme un aristocrate vieillissant est en déclin。

Vous avez tout à fait raison sur la comparaison. Quant à l'image de l'aristocrate vieillissant, je m'interroge. Je connais des personnes vivant ou travaillant à Paris qui sont parfaitement éduquées. Cela existe encore. Mais elles sont elles-mêmes choquées de l'effondrement de la qualité des rapports humains à Paris.

Le diagnostic tient en deux points : 1/ échec de l'éducation qui a des conséquences ravageuses dans la vie de tous les jours (y compris chez les cadres qui n'ont plus du tout la moindre notion des règles du savoir-vivre, alors qu'ils devraient donner l'exemple) 2/ et pression dans le sens d'une marchandisation des rapports humains, qui se réduisent à des échanges d'ordre purement matériel.