7/14/2015

Dégustez des filaments au fromage pour vos impressions 3D!

Buzz Marketing
le blog Marketing et tendance buzz

L'impression 3D est une véritable révolution! Grâce au progrès qu’elle a connu ces dernières années, elle est aujourd’hui au coeur des grandes innovations, qu’elles soient médicales, automobiles, fashion, écologiques, etcLes différentes technologies auxquelles on a recourt a l’impression 3D permettent l’utilisation des matériaux les plus divers (bois, métal, plastic,verre…) et lui confèrent une polyvalence qui en fait une alliée dans tous les domaines. 







 L’impression 3D est toujours un peu timide dans l’agroalimentaire.


Des compagnies comme Natural Machine ont mis au point des systèmes qui permettent à quiconque d’imprimer des objets a partir de fils fait de matériaux comestible! L'inconvénient d’une telle machine, pourtant test qu’on trouve un réel intérêt a imprimer sa nourriture, c’est de devoir remplir le réservoir… Mais si l’on recourait pour l'impression à un système d‘extrusion bien familier des ménagères américaines.

C’est la réflexion qu’amène Andrew Maxell Parish, gérant d’un espace dédié à l’innovation technologique à l'école des arts de Californie. L’homme, diplômé de l’Université de Minnesota en ingénierie mécaniques  est connu comme un visionnaire, ayant donné le jour à un nombre de gadgets délirants.

Vous en rêviez?.. Andrew Maxwell Parish l’a fait:

L’Easy Cheese 3D printer!


impression au fromage



Comme son nom l’indique, l’Easy cheese printer est une imprimante 3D qui imprime des objets… en fromage! Encore faut-il considérer qu’ils’agit réellement de fromage puisqu’ils’agit en fait de bouteille aérosol d’Easy Cheese (voici ce qu'est l'Easy Cheese).

L’imprimante de Maxwell Parish fonctionne selon le même principe que n’importe quelle imprimante FFF (Fused Filament Fabrication). Mais la similitude s'arrête la.

Au lieu d’utiliser un bec d’extrusion chauffant, Maxwell Parish a opté pour un moyen simple et peu onéreux. Vous ne connaissez peut-être pas Easy Cheese, mais tout américain qui se respecte le connaît. Il s’agit d’une bouteille aérosol semblable a un flacon de chantilly, mais remplie d‘un “délicieux fromage”que nos amis américains aiment à employer pour exprimer leur créativité culinaire. Et c’est cette bouteille aérosole qui sert de système d’extrusion a l'ingénieuse création e Maxwell Parish.


Le système fonctionne avec un bras mécanique que Maxwell Parish a lui-même imprimé en 3D. Ce bras est contrôlé par un logiciel informatique qui lui indique où extruder le fromage et en quelle quantité.

Même si jusque la tout cela paraît simple et efficace, ça l’est un peu moins quand vient l’heure d’essayer pour la première fois le prototype. Les premières tentatives sont tristement informes et s’effondrent des lors que l’on dépasse trois couches…

Ainsi donc, les mystères du fromage restent encore impénétrables pour l’impression 3D(voir ici

Une sculpture en fromage aérosol, ça vous tente?

D'autres buzz marketing buzz ici et

1 commentaire:

Tochina Mike a dit…

juste incroyable comme truc